Ouest France Auray – Ces coiffeurs aident à dépolluer les océans

Coiffeurs justes n’est pas la seule entreprise à rassembler les toisons des métropolitains destinées à préserver la beauté des coraux du pacifique. Capillum, start-up de Clermont-Ferrand, est également sur le coup. Des tonnes de cheveux ont déjà été collectées. Une contribution touffue à laquelle devrait s’associer Déclic coiffure.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le journal Ouest France édition Auray du 27 août 2020.